• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

CLARA ZETKIN, L’instigatrice du 08 Mars

 

Née à Wiederau dans une famille d’instituteurs polonais, Clara Zetkin s’inscrivait dans une perspective  révolutionnaire. Mère de deux garçons, elle a vécu elle-même en union libre, et s’est toujours montrée  une ardente partisane du travail des femmes, seul moyen pour elles d’accéder à l’autonomie. Avec à son  actif l’organisation de la journée internationale des femmes recentrons notre zoom sur cette figure emblématique du féminisme mondial.


FIGURE DU FEMINISME MONDIAL

Clara Eisner (devenue, après son mariage, Clara Zetkin) etait élève au collège d’enseignement pour jeunes filles de Leipzig, où elle subit l’influence du féministe August Schmidt. Dès cette époque, elle établit des contacts avec le Parti social-démocrate allemand qui vient de se constituer, et elle s’y inscrit en 1881. Institutrice elle-même, elle est acquise aux conceptions marxistes par le militant russe Ossip Zetkin (1848-1889). En Allemagne, Clara Zetkin collabore au journal socialiste Le Social-Démocrate. Passionnée par les problèmes de la condition féminine, elle a fait sienne la formule d’Engels : « Dans la famille, l’homme est le bourgeois ; la femme joue le rôle du prolétariat. » Au congrès de fondation de l’Internationale socialiste à Paris en 1889, Clara Zetkin présente le rapport sur le travail politique auprès des femmes. Présidente de l’Organisation socialiste des femmes allemandes, responsable du Secrétariat féminin de l’Internationale, elle fonde, en 1892, le journal Gleichheit (Égalité), qu’elle dirige et anime jusqu’en 1917.

L’INSTIGATRICE

Enseignante, journaliste et femme politique allemande, Clara Zetkin est la réelle instigatrice de la Journée internationale des femmes. En 1910 à Copenhague, lors de la 2e conférence internationale des femmes socialistes, Clara Zetkin propose pour la première fois, d’organiser une « Journée internationale des femmes » en vue de servir à la propagande pour le vote des femmes. La conférence réunit une centaine de femmes venues de 17 pays, et adopte aussitôt cette proposition, inspirée des manifestations d’ouvrières qui se sont déroulées aux États-Unis en 1908 et en 1909. Le 8 mars 1914, les femmes réclament le droit de vote en Allemagne. Elles l’obtiennent le 12 novembre 1918. En 1977, l’Organisation des Nations Unies adopte une résolution pour inviter chaque pays de la planète à consacrer une journée à la célébration des droits des femmes et de la paix internationale. Le 8 mars est devenu cette journée de reconnaissance dans de nombreux pays.

SA BATAILLE POUR LES FEMMES

Clara Zetkin est emprisonnée en 1915 en raison de ses convictions pacifistes. En 1916, elle joue avec Rosa Luxemburg, un rôle essentiel dans la création du parti communiste allemand. En 1920, élue au Reichstag, Clara Zetkin assiste à la montée du nazisme en Allemagne, tandis que l’arrivée au pouvoir de Staline la met à l’écart de l’Internationale communiste. Sa dernière manifestation publique remonte au 30 août 1932, à 75 ans, où elle est chargée, en sa qualité de doyenne du Reichstag, de prononcer le discours d’inauguration du parlement où dominent les chemises noires. Puis elle lance un vibrant appel à lutter contre le nazisme. En exil à Moscou, elle meurt le 20 juin 1933 dans des conditions qui n’ont jamais été élucidées.

GNENAN

Laisser un commentaire