• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Pr Mariatou KONE : LA FEMME
SOCIABLE

En ce mois spécial Indépendance, notre zoom a scruté le profil d’une grande dame née après l’indépendance. Grande femme intellectuelle, le Pr Mariatou Koné fait partie de ces personnes qui forcent le respect et l’admiration. Distinguée tant au niveau national qu’international, la ministre Mariatou Koné est louée pour son sérieux, son énergie, son intégrité et sa sociabilité. ZOOM !

Femme chercheure

Le Pr Mariatou Koné après sa maîtrise de sociologie à l’université nationale d’Abidjan, à Cocody (qui deviendra ensuite l’université Félix-Houphouët-Boigny) en 1988 s’envole pour la France afin de poursuivre ses études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Marseille grâce à une bourse du ministère de la Recherche scientifique. En 1994, elle y sou-
tient sa thèse de doctorat en anthropologie. Notre docteur maintenant au département d’anthropologie et de sociologie de l’université de Cocody intègre l’Institut d’ethnosociologie (IES) en 1995, en tant qu’enseignante chercheuse. Auteur de plusieurs travaux de recherches et publications sur les questions de genre, santé, famille, foncier rural, cohésion sociale, citoyenneté et développement en Côte d’Ivoire et en Afrique, le Pr Maria- tou Koné n’entend “pas rompre” avec le monde universitaire malgré sa nomination au gouvernement. Estimant que ses activités académiques et gouvernementales vont de pair elle compte jouer sur une bonne organisation. “Si je m’organise, je devrais pouvoir concilier les deux parce que la recherche nourrit l’enseignement. C’est à travers la recherche et l’enseignement que j’ai pu toucher les questions de cohésion sociale, de citoyenneté, de foncier rural, d’encadrement
agricole”, explique Pr Mariatou Koné.

Femme Elite

Pr Mariatou Koné fait partie de l’élite scientifique de l’Afrique. En plus d’être la première et pour l’instant seule femme ivoirienne Professeur Titulaire d’Anthropologie Sociologue et anthropologue, le Pr Mariatou Koné est également la première femme Directrice de l’Institut d’Ethnosociologie (IES) de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Cocody. Experte et consultante internationale dans plusieurs domaines (foncier rural, famille, genre, santé, développement rural, éducation, …) et dans plusieurs pays notre mère féline fut le 20 mars 2013, l’invitée du Gouvernement Français au premier Forum Mondial des Femmes Francophones à Paris. Le conseil que cette inspirante féline ne se lasse de prodiguer aux femmes est de redoubler d’efforts car « La femme est mère, elle contribue au développement du monde. Par leur rôle social, économique et politique les femmes constituent un maillon incontournable de toute approche de développement durable de nos nations »

Femme solidaire

Selon New African Mariatou Koné a joué « sa partition en impulsant à travers son organisation un pas en avant sur le chemin de la réconciliation ». En effet le PNCS, l’organisation dont elle a la charge jusque-là en tant que Directrice-coordonnatrice est passé récemment du statut de Programme en une Direction générale, placée sous la tutelle administrative du ministre chargé du plan et du développement, et sous la tutelle financière du ministre en charge du budget. Le PNCS a pour mission de développer des stratégies de prévention en vue de l’affermissement de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale et d’assurer l’opération d’indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire.
Ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté depuis plusieurs années, Mariatou Koné sait être solidaire vis-à-vis de ses pairs. De la médiation à l’indemnisation en passant par le soutien notre anthropologue multiplie les visites de terrain et les actions sociales avec pour maitres mots : cohésion sociale, solidarité, réconciliation, paix…
Pour Mariatou Koné les chantiers de la réconciliation nationale sont loin d’être achevés et ne seront pas de tout repos toutefois elle reste déterminée à les mener jusqu’au bout car pour elle « l’unique parti politique, c’est la Côte d’Ivoire ».

GNENAN

Laisser un commentaire