• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

IRIÉ LOU COLETTE, LA LOCOMOTIVE DU VIVRIER
PRÉSIDENTE DE LA FÉDÉRATION NATIONALE DES COOPÉRATIVES DE VIVRIERS EN CÔTE D’IVOIRE

irie lou 1

Elle ne savait ni lire et écrire, pourtant elle est reconnue par son travail comme le symbole de la femme battante dans le monde du vivrier. Madame Irié Lou Collette donne un bel exemple de courage et de persévérance grâce à son acharnement au travail et son sens d’organisation. Présidente du Conseil d’administration de la Fédération nationale des sociétés et coopératives du Vivier de Côte d’Ivoire (Fenascovici), qui regroupe plus de 1000 coopératives implantées dans toutes les régions de la Côte d’ Ivoire, Madame Irié Lou Collette a su grâce à son sens de management, gérer les coopératives du vivrier et approvisionner ce marché pour relever le défi de l’autonomisation alimentaire en Côte d’ Ivoire.

UNE ENTREPRENANTE AVEC UNE GRANDE VISION

Irié Lou Colette démarre par la vente de produits recueillis des travaux champêtres, Puis parvient à réunir la somme de 25.000 fcfa. Un montant avec lequel, Madame Irié Lou Colette diversifie ses marchandises. Ainsi débute la formidable aventure d’entrepreneuriat. Sa rigueur et le sérieux dans son activité lui a permis de créer sa première coopérative en 1985. Pari tenu. Avec son flair d’entrepreneur, elle réussit à galvaniser la majorité des coopératives agricoles à se mettre ensemble pour palier les problèmes de la sécurité alimentaire, par la Fenascovici qu’elle dirige de main, avec l’appui de partenaires.

irié lou 2

PLUSIEURS DISTINCTIONS JALONNENT LE PARCOURS D’IRIÉ LOU

Irié Lou Collette a glané une série de distinctions, des prix et une reconnaissance nationale.: Chevalier de l’Ordre national, bâtisseur de l’économie ivoirienne, meilleur artisan de la sécurité alimentaire de Côte d’Ivoire décernée par la Fao, lauréate du Grand Prix femme Ivoire de Dominique Ouattara des Femmes Leaders, chevalier dans l’Ordre national, telles sont quelques unes des récompenses qu’elle a reçues. Des distinctions, qui classent Irié Lou Colette, parmi le top 30 des femmes les plus influentes de la Côte d’Ivoire. En outre elle a visité plusieurs pays dans le but de côtoyer d’autres expériences agricoles et améliorer le développement agricole en Côte d’Ivoire. Une stratégie digne d’une Femme dont le parcours force l’admiration. En attendant la mise en place des usines dans chaque région de la Côte d’Ivoire, Irié Lou Colette a annoncé récemment celle consacrée à la transformation du Maïs de la localité de Bouna (nord- est de la Côte d’Ivoire). Chapeau à Cette Grande Dame, modèle de l’entrepreneuriat qui ne manque pas l’occasion de toujours lutter contre la faim et la pauvreté, par le travail, rien quepar le travail.

Marina KONAN

Laisser un commentaire