• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

LA RENTRÉE SCOLAIRE: POUR VOUS LES CHARGES SCOLAIRES DEVRAIENT-ELLES SE REPARTIR ENTRE LA MÈRE ET LE PÈRE OU ÊTRE SEULEMENT À LA CHARGE DU PÈRE ?

M. Groguhé Guy  / Étudiant

 

Pour ma part, je dirais que tout est relatif. Il n’y a pas une façon précise de gérer les tâches de la maison. Dans la majeure partie des cas cette tâche est assignée à l’homme car étant chef de la famille il se doit de répondre aux tâches les plus « grandes ». Mais cette « tradition » remonte au temps où l’homme fusse le seul à être habilité à travailler. De nos jours, la femme occupe une place égale à l’homme. Elle peut tout aussi répondre aux charges scolaires des enfants, surtout si le couple en a un certains nombres et que l’homme ne puisse pas s’en occuper seul. Dans certains couples, les tâches sont réparties. Il peut arriver que la femme prenne les rênes de cette tâche. Mais selon moi, c’est à l’homme que doit revenir cette responsabilité, en tout cas au plan financier. La femme elle, s’occupera des charges scolaires mais au niveau de la maison. Car l’école ne se termine pas dans l’établissement mais est présente dans tout ce qui environne l’enfant.

M. Edgar Benito Gahe  / Technicien en bâtiment

 

Pour ma part , le père étant le chef de famille doit être en mesure d’assurer les charges scolaires des enfants , étant en fonction il a donc l’obligation d’honorer son rôle de chef de famille. Cependant certaines situations peuvent bouleverser son programme ainsi la femme qui est sa moitié peut jouer ce rôle toutefois en demandant l’avis de son époux.

M. Wilson Ange Bruno  / Entrepreneur

 

Pour moi, la gestion scolaire des enfants est à la charge du père parce que c’est lui l’homme et le chef de famille mais il peut arriver que l’homme ai des difficultés financières soit par la perte de son emploi ou suite à un chômage technique ce qui n’est pas rare chez nous en Afrique et surtout en Côte d’Ivoire. Par amour, pour la femme si elle a les moyens elle peut donner un coup de main à son mari en prenant en charge la scolarité des enfants mais ce n’est pas une obligation mais juste une aide venant de la femme.

Laisser un commentaire