• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Valentine, 28 ans,et Célibataire

Valentine ! C’est le prénom que mes parents ont trouvé à me donner. Je ne l’apprécie pas tellement car il ne me porte pas chance comme je le voudrais. Il me rappelle toujours Valentin. Vous le connaissez sûrement, il n’est plus à présenter ce dernier. Chaque 14 février il est célébré : on parle de ‘’saint-Valentin’’. Ce jour dédié à l’amour, il s’invite dans le programme des amoureux. Certains offrent des fleurs à leur bien-aimé(es), tandis que d’autres, des bijoux ou tout autre objets en guise de cadeau. Malheureusement, c’est une fête qui m’est étrangère, moi qui devrais être la femme la plus enthousiaste à la célébrer. Lors de mes 18 ans, j’ai eu un coup de foudre qui m’a littéralement brisé le cœur. Après cela, je n’ai plus tenté ma chance dans les histoires à l’eau de rose. Aujourd’hui j’ai 28 ans et je suis célibataire. Une situation qui déplaît fortement à mes parents, à ma mère en particulier. A 20 ans, j’avais au moins cinq propositions en mariage.

– Toi tu as 28 ans et tu es célibataire. Combien de temps va perdurer cette situation ma fille? – Maman, rien ne presse…

– C’est ce que tu crois. Cependant, tu prends de l’âge. En
tant que femme, ta mission première c’est d’être une épouse heureuse et une mère exemplaire et non travailler sans cesse. De plus, ton père et moi attendons ardemment nos petits-enfants.

– Ah…Maman… Cette causerie qui date d’hier est généralement le type d’échanges qui alimentent mes conversations avec ma maman.

Je préfère vous en épargner la fin car elle a fini en queue de poisson…comme d’habitude. Même s’ils me mettent la pression, je comprends l’inquiétude de mes parents. Je suis leur unique enfant et ils veulent me voir réussir dans tous les domaines de ma vie. C’est pourquoi j’ai décidé cette année, de changer les choses. Dans quelques jours c’est la saint-valentin, et j’ai reçu une invitation. Je comptais la décliner mais je ferai tout le contraire. Mine de rien, ma mère n’a pas tord. Devrais-je laisser une peine de cœur qui date de longtemps gâcher mon avenir ? Je ne le pense pas. Je crois qu’il est temps que j’ouvre à nouveau mon cœur à un homme, même si je compte rester sur mes gardes. Cet heureux élu avec qui je compte passer ce jour s’appelle Yvan, et c’est ma meilleure amie qui me l’a présenté. Elle aussi s’inquiète pour ma vie sentimentale et a décidé de m’aider à faire de belles rencontres. J’avoue qu’au début j’étais perplexe mais qui ne tente rien n’a rien comme le dit un adage…</p > A vrai dire je ne connais pas encore Yvan, on a eu à échanger trois ou quatre fois au téléphone et on ne s’est vu que deux fois. Physiquement, il est plutôt mince et grand de taille. Ce n’est pas forcément le genre d’homme dont les femmes en raffolent mais je le trouve plus ou moins bien… Une semaine plus tard….

Le jour tant attendu est enfin arrivé. C’est incroyable. A 28 ans je célèbre mon premier saint-valentin…avec un inconnu de surcroît. J’ai réfléchi à la tenue que je devrais mettre et j’ai opté pour une petite robe noire en dentelle pour rester sobre. Un peu de rouge à lèvre et les yeux légèrement étirés avec mon eyeliner, et le tour est joué. Yvan m’attend au rez-dechaussée. Il est ponctuel et j’apprécie. A 19h00 pile, mon partenaire d’un soir et moi avons décollé pour le restaurant. Une table toute décorée nous attendait

déjà à notre arrivée. Deux bougies sur des chandelles, une bouteille de champagne, tout était minutieusement posé sur une nappe blanche avec des dessins de fleurs rouges. C’était très beau, j’étais très émue. C’était comme dans les films. Une fois assis, Yvan entama la causerie.

– Alors te plais-tu ici ? – Oui c’est parfait comme endroit, je n’aurais pas rêvé mieux
– Super. Je suis très content que tu aies accepté mon invitation…

Yvan et moi avons échangé longtemps autour d’un bon plat de canard. Il m’a parlé un tout petit peu de sa vie, et moi aussi. Je lui ai raconté mon déboire d’il y a dix ans. De son côté, il m’a fait savoir qu’il est célibataire. Contrairement à moi, il ne craint pas d’entamer une nouvelle relation. Il se dit même prêt à acceuillir une nouvelle personne dans sa vie. On a papoté ainsi des heures durant, de tout et de rien. Pendant ce temps, la musique rumba retentissait dans nos oreilles, un délice pour l’âme. Il m’a invitée à danser, je n’ai pas refusé, et j’ai bien aimé. Aux environs de minuit, je décidai de rentrer chez moi car j’étais fatiguée. Il fallait que je me repose. La soirée s’est bien passée globalement.
Elle s’est tellement bien déroulée, que nous avons décidé de programmer un autre rendez-vous. Je ne vous dis pas que j’ai trouvé l’amour, mais je crois qu’une nouvelle étape de ma vie s’ouvre. Une étape où j’ai décidé de revivre, de ne pas laisser mes blessures du passé prendre le dessus sur mon présent. Je commence à croire à nouveau à l’amour… Yvan sera-t-il l’homme de ma vie ? Je n’en sais rien, pour l’instant. Une chose est sûre, c’est que je veux à nouveau tenter ma chance dans les histoires à l’eau de rose et cela me réussira!

A SUIVRE !

Laisser un commentaire