• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

ARIANE SUITE ET FIN

Le père de Prince mit la jeune femme à l’aise.

      • Tiens, que le monde est petit, nous nous sommes déjà rencontrés, n’est-ce-pas ? Demanda-t-il à Ariane

    Oui, oui Monsieur, je suis l’une de vos employées.

  • Exactement ! Vous allez bien ? Il lui tendit la main. Soyez la bienvenue
  • Merci Monsieur, répondit-elle avec une once de gène
  • Très bon choix mon fils, tu as une belle femme. Un sourire en coin et il les quitta

Ariane se disait intérieurement, pourquoi fallait-il que ça tombe sur elle. Parmi tous les beaux hommes riches et élégants du pays, il a fallu qu’elle tombe sur le fils de son patron. Quel manque de bol. Vivement, que la journée se termine pour que je me sorte de ce guêpier. Lança la jeune femme.

  • Chérie tu viens ? Nous allons passer à table

Une ambiance bon-enfant régnait au cours du repas. La mère de Prince taquinait les jeunes surtout son fils qu’elle était heureuse de voir accompagné. Elle profitait aussi pour se renseigner sur la famille d’Ariane. La journée qui semblait durer une éternité pour Ariane arriva à son terme. La jeune femme fut soulagée de prendre congés de ses hôtes.

    • Mademoiselle Ariane, Mademoiselle ?

Elle sursauta…

      • A bientôt ma fille, prends soin de toi. J’espère que tu as apprécié nos compagnies et que ce ne sera pas ta dernière visite.
      • C’est compris maman, je passerai vous voir de temps en temps, lui dit-elle, en se libérant de l’étreinte.
        Des mois étaient passés après cette rencontre. Ariane avait tenu sa promesse et rendait visite dès qu’elle le pouvait à sa future belle-mère. Les deux femmes s’étaient rapprochées. Tout allait pour le mieux. Elles préparaient activement le mariage des jeunes tourtereaux. Une nouvelle qui ne réjouissait pas le père du jeune homme qui regardait impuissant son fils lui ravir sa dulcinée. Ariane de son côté n’arrangeait pas les choses. Elle s’était éloignée du père. Elle ne répondait que très peu à ses appels et refusait poliment ses rendez-vous.
        Absorbée par son mariage et son nouveau statut de fiancée, Ariane avait oublié de régler le problème du père. Elle pensait que cela se tasserait seul. Monsieur Assi avait essayé de prendre les choses comme elles venaient, mais il n’en pouvait plus de ce qu’il qualifiait d’ingratitude de la part de la jeune femme. Chose qu’il était décidé à éclaircir avec elle. La goutte d’eau qui avait fait déborder le vase, c’était pendant l’un de ses voyages d’affaires, Ariane rendit sa démission aux ressources humaines, sans l’en aviser. De retour de voyage, lorsqu’il apprit la nouvelle, il rentra dans une colère noire.
      • Elle pense qu’elle pourra se débarrasser si facilement de moi. Elle aura de mes nouvelles, celle-là. Se dit-il.

    La date du mariage approchait à grands pas. Ariane était toute excitée, Prince n’en parlons même pas, il avait l’air d’un enfant devant une boutique de friandises. Enlacés, les deux fiancés papotaient.

    • Donc, dans quelques jours tu seras Madame Assi. En plus cela sonne bien. Affirma Prince.
    • Effectivement. Répondit-elle, Ariane Assi. C’est cool. Les deux s’embrassèrent et échangèrent longtemps avant que Prince ne prenne congés d’elle.
    • La veille du mariage, pendant qu’Ariane se prélassait dans sa baignoire, quelqu’un sonna. Elle noua rapidement une grande serviette à la taille et se dirigea vers la porte, pensant avoir affaire à Prince, elle ouvrit rapidement. C’était M. Assi qui venait régler ses comptes avec la jeune femme. Surprise, Ariane laissa la porte entrouverte et recula de quelques pas. Il commença par lui demander des explications sur son nouveau comportement. Ariane se défendit comme elle pouvait.
    • Je ne pouvais pas imaginer qu’il s’agissait de ton fils. Et puis sache que j’ai aussi envie d’un foyer et d’une famille à moi et tu sais que tu ne peux pas me l’offrir. Plusieurs fois nous avons eu cette discussion.
    • Ariane, je n’ai qu’une seule chose à te demander ; C’est de t’éloigner de ma famille. Tu ne peux pas sortir avec le père et le fils à la fois.
    • Ce que tu me demandes est impossible car, malheureusement pour toi, je suis tombée amoureuse de lui. Par conséquent, je compte rester. A toi, je dirai, si tu aimes ton fils, ferme les yeux et surtout la bouche. Il n’est pas obligé de savoir que nous avons eu une aventure.
    • Sur ces paroles, Prince rentra dans la pièce, l’air dégouté. En effet, il avait rendez-vous avec Ariane qui se devait se faire une beauté, mais il a appelé en vain et comme il s’inquiétait, il décida de monter à son appartement voir ce qui n’allait pas. Il tomba sur la dispute des deux qu’il prit quelques minutes pour écouter.
    • Alors comme ça, vous vous connaissez ? Que dis-je ? Vous vous fréquentiez ? Et c’est moi qui passe pour le dindon de la farce ?
    • Ecoute mon fils
    • Mon fils ? Tu n’as pas honte de tromper Maman avec une fille qui pourrait être la tienne ? Dans quel monde sommes-nous ? Et toi ? S’adressant à Ariane. Tu ne m’avais pas dit que tu étais une croqueuse de diamants ?
    • Mon chéri, laisse-moi t’expliquer
    • M’expliquer quoi ? Je pense que tout est clair. Tu as le père et le fils, que dire de plus ? Retiens ceci, à vouloir tout gagner, on perd tout. Vous me dégoutez. Une dernière chose, le mariage, tu peux l’oublier. Il quitta la pièce, les larmes aux yeux. Ariane tenta de le retenir mais c’était peine perdue. Il partit à toute vitesse.
    • M. Assi vit son monde s’écrouler comme un château de cartes. Il sortit quelques minutes après son fils et rentra à la maison, l’air dépité. Sur le chemin, il se demandait comment il allait l’annoncer à sa femme. Qu’adviendrait-il de leur couple ? Et son fils ? Qu’est-ce qu’il allait dire à sa mère ? Est-ce qu’il lui pardonnera un jour ?
      Ariane, de son côté se prit la tête entre les mains s’assit sur la moquette et pleurait à chaude larme. Elle avait perdu et l’amour et l’argent. Soudain, elle essuya ses larmes et se mit à réfléchir.

-Que faire pour reconquérir Prince ? Vu la situation, est-ce une bonne idée de vouloir le reconquérir ? Plusieurs questions se chevauchaient dans sa tête. Au final, elle décida de laisser passer un bon bout de temps avant de le relancer. Ce qu’elle fit deux semaines plus tard. Malgré le temps écoulé, Prince n’était toujours pas prêt à l’écouter encore moins, la revoir. Il lui en voulait encore pour tout le remue-ménage qu’elle avait causé dans sa vie partant, dans sa famille. Entre temps, la nouvelle avait créé un vrai tohu-bohu dans la résidence Assi. La mère qui passait ses journées à pleurer et maudire son époux à qui elle demandait le divorce. Parallèlement, elle avait mis un détective aux trousses d’Ariane. Elle voulait rencontrer la jeune femme pour lui poser des questions.
Lorsque l’information parvint aux oreilles d’Ariane, elle se dépêcha de mettre en vente son appartement et sa voiture avant de quitter le pays avec l’argent qu’elle avait recueilli…

FIN !

Laisser un commentaire