Petits métiers, business juteux

  • Comments: 0
  • Posted by: FELIN COMMUNICATION

La vente de jus de fruits naturels, une activité aux bénéfices importants !

Si l’on part du principe qu’il n’y a pas de sot métier et que seul le travail libère l’Homme, il est important que chacun puisse exercer un métier quel qu’il soit. Cette idée, des félines l’ont épousé. C’est le cas de Mademoiselle Séphora Brou, ex employée de banque, licenciée, il y a de cela deux années. Elle commercialise depuis cinq mois, la vente de jus de fruits naturels sans ajout de produits artificiels, ni de sucre. Une table, une machine à presser, un couteau, de l’ananas, des oranges, des mini-bouteilles plastiques, une carafe et une glacière, voilà de quoi se compose le matériel de notre Businesswoman.

Commencer petit et grandir au fur et à mesure

C’est la maxime de notre interlocutrice. Pour démarrer cette activité, Séphora est partie d’un constat, celui de la quasi inexistence de la vente de jus avec des pots sains. En effet, dans la plupart des cas, la vente de jus de fruits se fait dans des bouteilles récupérées un peu partout, ce qui représenterait un danger pour la santé publique. C’est de là que lui est venu le déclic : « vendre des jus de fruits dans des bouteilles à usage unique, sans arôme artificiels et 100% naturel ». Pour y arriver, il a fallu qu’elle travaille en tant qu’employée dans un magasin pendant une année. Cela lui a permis de faire des économies qui lui ont servir à démarrer cette activité et être à son propre compte.

Un business à revenus intéressants

Les tarifs au détail des jus de fruits naturels varient de 500f à 1000f par bouteille de 0,5 litre à 1litre. En termes de revenus, ce business rapporte quotidiennement, 15 000f les jours ordinaires et environ 30.000f CFA les weekends et jours fériés. Un montant non négligeable qui permet à Dame Séphora de se prendre en charge et de vivre aisément. Cependant, les difficultés ne manquent pas et elle les affronte au quotidien. Ce sont entre autres, les tracasseries avec les agents municipaux mais aussi la pénurie de fruits.

 

L’entrepreneuriat, une voie osée

Pour débuter cette activité, Séphora Brou confie qu’elle a utilisé un sac d’orange, d’ananas, de mandarine et une machine à presser. Du lundi au samedi des 6h 30, Séphora est déjà à son poste. Aujourd’hui, elle arrive à s’en sortir et voit grand.

 

Vente de jus naturel et de grandes perspectives

Séphora Brou vise comme objectif, de transformer cette activité en une grande entreprise spécialisée dans la confection de jus frais et 100% naturel à base de tous les fruits. Elle veut agrandir son entreprise en s’installant dans un entrepôt préfabriqué avec des machines à la pointe de la technologie.

 

Le travail, le travail, rien que le travail.

Sephora Brou invite les femmes à être dynamiques et autonomes, travailleuses, des exemples pour leurs enfants. Elle les encourage surtout à faire preuve de courage et à repousser toujours la facilité. Car selon elle, rien n’est facile dans la vie et seul le travail paie, conclu-t-elle.

 

Marina KONAN

Laisser un commentaire