• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Vente de bijoux en gros, une activité aux bénéfices intéressants

Le monde de l’entrepreneuriat féminin en Côte d’Ivoire prend de vastes proportions grâce à l’engouement de nombreuses femmes qui refusent de tendre la main. Quelle que soit l’activité menée, les femmes s’attèlent à se frayer un chemin pour atteindre l’autonomisation. Celle que nous avons retrouvée se nomme Atchoubi Mireille, une Dame, d’une quarantaine d’années dont le magasin fait partie des adresses de référence en termes de bijoux au marché de Cocovico dans la commune de Cocody.

Nous la retrouvons aux environs de midi, heure de faible affluence, assise en train de ranger ses bijoux. Atchoubi Mireille pratique la vente de boucles d’oreilles et de colliers depuis cinq années. Pourtant, avant de s’installer à Cocovico, elle a démarré par la vente au détail au marché Habitat de la commune d’Abobo. Par la suite, elle a contracté un prêt chez un particulier pour agrandir son commerce et diversifier ses articles en ajoutant des sacs à main pour satisfaire sa clientèle en majorité féminine et en attirer une plus grande.

Le choix de la vente de bijoux n’est pas fortuit, car Dame Atchoubi est une fanatique de bijoux (Plaqués en or, colliers des fantaisistes, des importés) à la base. En terme de gain, par semaine, Dame Atchoubi gagne 200. 000 fcfa voire 500.000fcfa pendant les périodes de fêtes et 150.000fcfa les jours ordinaires.

Malheureusement, quelques fois, à la livraison, des boucles d’oreilles ou bijoux peuvent être abimées ce qui constitue une perte pour Dame Atchoubi Mireille et entraine des plaintes de certaines clientes. Face à cette difficulté, Notre interlocutrice confie qu’il faut éviter de mener une discussion, le mieux est de procéder à un remplacement. Aussi faut-il être toujours au parfum des nouveautés, avoir de jolis bijoux pour satisfaire la clientèle et surtout être tendance.

Démarrer cette activité, notamment la vente en gros, n’est pas chose aisée mais avec le courage c’est possible, indique Dame Atchoubi Mireille. A toutes les femmes qui souhaitent entreprendre, notre grossiste en bijoux les invite à travailler, à abandonner la paresse et les préjugés pour être autonome financièrement. Et à toutes celles qui sont à la recherche d’un emploi, elle conseille d’entreprendre, toute chose qui permettra, certainement, d’atténuer le chômage.

 Marina KONAN

Laisser un commentaire