• Comments: 0
  • Posted by: FELIN COMMUNICATION

Si tu nais le lundi et que tu veux devenir riche le mardi, tu ne verras pas le mercredi.

On ne peut que se délecter de ses œuvres toutes aussi passionnantes et instructives les unes que les autres tant dans la réalité que dans la profondeur des faits. La pertinence des thèmes séduisent par la qualité et la précision des mots choisis pour exprimer les maux qui minent l’Afrique. A travers « la rébellion de Zantigui », « Tounganh ou les écueils de l’immigration » et « Chroniques étranges d’Afriki », Madame Mahoua Souhamoro Bakayoko pointe du doigt les dérives du continent en vue d’un changement. Ecrivaine, bloggeuse, chef d’entreprise, ex-enseignante, Mahoua Soumahoro se définit comme une éclectique qui lutte pour la valorisation et l’autonomisation de la femme tout en militant pour une Afrique forte et fière. Femme de valeurs éduquée dans la pure tradition africaine, Mahoua Soumahoro prône le travail, la patience, l’honnêteté et la dignité. Découvrez-la à travers ces lignes…

QUESTIONS

1- COMMENT MADAME MAHOUA BAKAYOKO SE DEFINIT-ELLE ?
Une éclectique, qui touche à tout. Avec cette particularité pour l’immense culture de ce continent mien.

2- ANCIENNEMENT ENSEIGNANTE, D’OU VOUS AI VENU LA PASSION POUR L’ECRITURE ?
Une passion tapis sûrement en moi depuis mon premier contact avec les livres. Renforcée bien plus tard par ces grands auteurs rencontrés au fil de mes découvertes livresques.

3- COMME THÉMATIQUE DANS VOS ŒUVRES, LA GUERRE, L’IMMIGRATION, LES TARES DE LA SOCIETE AFRICAINE … DE QUELLE AFRIQUE RÊVEZ VOUS ?
En évoquant ces problèmes cela est pour moi, une sorte de catharsis. Je souhaite sous ma plume exorciser ces maux pour penser le meilleur. Mon cœur saigne trop à la vue de nos dérives et je me refuse de jouer à l’autruche en écrivant des scènes joyeuses, voire idylliques.
Et pourtant, je rêve d’une AFRIQUE de fiers hommes avec un grand H. Une Afrique heureuse consciente de ses immenses potentialités subjuguant le monde. Et j’y crois !

4- VOUS AVEZ ÉTÉ A LA TETE D’UNE FÉDÉRATION D’ORGANISATION FÉMININE EN COTE D’IVOIRE, EST-CE A DIRE QUE VOUS ETES UNE ACTIVISTE FÉMININE ?
Si se battre pour l’autonomisation des femmes…si aider la gente féminine à croire en elle, faire de sa vie une belle réussite est être activiste féminine alors je le suis dans toute la charge sémantique et morale de cette expression.

5- QUEL EST VOTRE OBSERVATION SUR L’ENTREPREUNARIAT FEMININ EN COTE D’IVOIRE AUJOURD’HUI ?
Je vous avoue que je suis assez heureuse et très épatée par l’audace de bons nombres de femmes de nos jours. Les femmes ont une assez belle lancée dans ce domaine. Quand je regarde en arrière, je ne peux qu’apprécier à sa juste valeur les chaînes cassées, les murs et obstacles escaladés mais surtout la confiance et la maturité de ces femmes conquérantes dans ce monde très concurrentiel de l’entreprenariat. Il y’aura toujours des espaces à conquérir, des batailles à gagner mais j’apprécie la distance parcourue et j’exhorte les unes et les autres à maintenir le rythme. Le meilleur reste à venir.

6- COMMENT ARRIVEZ-VOUS À CONCILIER VOTRE CASQUETTE DE CHEF D’ENTREPRISE A CELLE ÉCRIVAINE, DE BLOGUEUSE ET FEMME AU FOYER ?
Moi-même, je me surprends parfois à me reposer (rireeee).
Plus sérieusement bouger est ma nature profonde. Je ne supporte pas l’inactivité. Le train-train sans nouveau défi m’horrifie. Je peux faire plusieurs choses en une seule journée mais en planifiant parce que mon efficacité est de faire une chose après une autre dans l’ordre. Surtout éviter de vouloir faire en même temps deux ou plusieurs choses, c’est simplement improductif pour mon esprit.

7- QUE DIREZ-VOUS AUX JEUNES FEMMES « QUI NAISSENT LE LUNDI, ET QUI VEULENT DEVENIR RICHE LE MARDI » ?
Elles ne verront pas le mercredi !
Je suis de la vielle école, celle de mes parents, ma mère et mon père m’ont éduqué à la dure. Ils m’ont inculquées des valeurs universelles qui ont fait des fortunes solides acquises par honnêteté et surtout dans la dignité. Ma mère aimait dire que derrière chaque réussite, il y’a toujours une perle de sueur. Alors jeune femme construit ta vie dans la patience et l’abnégation parce que, si tu nais le lundi et que tu veux devenir riche le mardi, tu ne verras pas le mercredi.

8- S’IL VOUS ÉTAIT DEMANDE D’OFFRIR UN COCKTAIL DE RÉUSSITE, DE QUOI SERAIT-IL COMPOSE ?
L’accomplissement personnel
Vivre ma passion avec à mes côtés, les miens
Procurer du bonheur au maximum à travers mes écrits.

9- SI VOUS ÉTIEZ UNE FÉLINE LAQUELLE SERIEZ-VOUS ?
Une lionne………très protectrice. Subtile et délicate dans mes écrits et mes rapports avec les autres. Mais je sors mes griffes pour me défendre. J’use de ma force quand je suis attaquée ou un de mes proches. Malheureusement difficile de ne pas sortir souvent les griffes dans ce monde où les prédateurs du siècle prochain sont tous déjà nés venant grossir ainsi la meute incontrôlable de notre époque.

Laisser un commentaire