• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

A la rencontre de trois des meilleurs félins du privé en Côte d’Ivoire

trois félins aux parcours jalonnés de succès. Des carrières bâties à coup de travail, de courage et d’abnégation. Des expériences à découvrir et à suivre par la jeune génération afin d’être à son tour un exemple de réussite. Des pères, des époux, des chefs d’entreprises qui sont à l’honneur à l’occasion de la fête des pères. Eux, ce sont Fabrice Sawegnon, Arnaud Essoh et Guy Kalou, des as dans leurs domaines respectifs que ce soit la communication, l’immobilier ou le cinéma. Suivez leurs parcours à travers ces lignes.

FABRICE SAWEGNON, LE LYNX DE LA COMMUNICATION

L’on peut dire qu’il règne en maître sur le milieu de la communication en CI. Son charisme, son expérience et sa vision font de lui un maitre d’œuvre hors pair. Il conjugue parfaitement politique et business et sait flairer les opportunités d’affaires à mille lieux. Monsieur Fabrice Sawegnon, ivoirien d’origine béninoise, PDG de Voodoo Group a su marquer d’une encre indélébile son temps. A 47 ans, il fait partie des 50 personnalités qui font la Côte d’Ivoire et a déjà remporté avec son agence Voodoo, de nombreuses distinctions. Notamment : le premier Mondial d’or de la publicité francophone en 2002, le prix de la meilleure affiche dans la catégorie téléphonie à l’occasion du Grand Jury de la Publicité Africaine en 2009, en 2012, les prix de la meilleure publicité africaine, les meilleurs films publicitaires catégorie agro-alimentaire et téléphonie et en 2015, dans les catégories finances, agro-alimentaire et téléphonie, l’African Cristal Festival en 2013, 2015 et 2018. En 2019, Prix de la meilleure entreprise et du meilleur entrepreneur de communication et medias, d’industrie culturelle et artistique aux awards des entreprises. Il a su diversifier ses activités en faisant passer Voodoo, d’une simple agence à un grand groupe de Communication. Malgré, son emploi du temps surbooké ; Fabrice Sawegnon a l’âme altruiste car, avec La Fondation Voodoo, il aide les jeunes dans le domaine du sport et de la culture. Quand Fabrice ne rachète pas des entreprises, il bascule dans l’immobilier ou se mue en homme politique. Avec plusieurs cordes à son arc, Fabrice Sawegnon apparait comme un modèle de réussite à consommer sans modération pour la jeunesse ivoirienne, africaine voire les générations à venir.

ARNAUD ESSOH, LE CARACAL DE L’IMMOBILIER

Sa force, c’est le travail bien, sa particularité, c’est de faire autrement l’immobilier. Son pari de bien loger les ivoiriens et de permettre à chacun d’avoir un toit à lui, a été réussi avec brio. Monsieur Arnaud Essoh, Directeur Général de Victoire Immobilier enchaine les victoires. Son leadership, son sérieux et la qualité de ses services ont été reconnus en Côte d’Ivoire et au-delà des frontières. En effet, il a décroché le prix international « star for leadership in quality », dans la catégorie OR à Paris en France, en juillet 2018. En novembre 2018, il est également primé aux Awards « THE BIZZ » tenus à Hong Kong. Les distinctions pour Arnaud Essoh et Victoire Immobilier vont bon train, ils ont encore glané des lauriers en 2019 avec le Prix de la meilleure entreprise d’aménagement foncier aux Awards des Entreprises 2018/2019. De plus en plus des dynamiques chefs d’entreprises comme Arnaud Essoh, s’illustrent de fort belle manière dans leur domaine d’activité par la qualité de leur travail. Pour saluer son travail, Arnaud Essoh, Dg de Victoire Immobilier a été sacré Prix du meilleur aménageur foncier aux Awards des Entreprises 2018/2019. Comme les constructions qu’il bâtit, Arnaud Essoh a basé sa carrière sur une solide fondation qu’il forme et perfectionne au fil du temps. Ainsi l’entreprise de construction Victoire immobilier fait tache d’huile et se positionne comme l’une des meilleures dans le domaine en Côte d’Ivoire.

GUY KALOU, LE LEOPARD DU CINEMA IVOIRIEN

De son vrai nom Guy Kalou Goulian Emile, Guy Kalou fait partie des acteurs contemporains ivoiriens les plus en vogue du milieu. Gracieux, élégant, dynamique, bosseur, tel un léopard, il a conquis le cinéma grâce à son professionnalisme. Avec son crédo : « faire la promotion du cinéma ivoirien », Monsieur Guy Kalou fait son petit bonhomme de chemin dans le milieu du 7e Art. A son actif, plus d’une dizaine de films dont « Le clash, Exil intérieur, Illusion perdue, Ma famille, Dr. Boris, Signature, Brouteurs.com, Et si Dieu n’existait pas, L’interprète ». Avec l’Energie d’un léopard, Guy Kalou porte haut le flambeau du cinéma ivoirien. Pour preuve, il a récemment décroché le prix du meilleur acteur de la 14e édition du Charity festival film de Monaco avec son premier film « Kamissa » sorti en 2018, film inspiré du roman de son épouse victoire Kalou. Il a également été distingué prix d’excellence du cinéma et des arts visuels, en 2017. Aussi, Guy Kalou est-il l’égérie de quelques marques de boissons et de beauté. Avec « Jardin d’Afrique Groupe », sa maison de production, l’acteur ivoirien veut donner une identité propre au cinéma ivoirien. Titulaire d’une maitrise en criminologie, Guy Kalou considère le cinéma comme un canal pour mettre en lumière des problèmes sociaux. Chapeau à ce vaillant et entreprenant acteur, qui a encore de beaux jours dans le cinéma ivoirien devant lui.

Marina KONAN

Laisser un commentaire