La féline d'ailleurs

  • Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Retour sur les Félines d’ailleurs 2018 ! »

Elles sont aux quatre coins du monde et s’en sortent grâce à leur courage, leur rage de vaincre et leur amour du travail. Elles, se sont nos « Félines d’ailleurs », elles nous ont bluffé et nous ont partagé leur quotidien durant huit mois. Nous revenons sur les meilleurs instants de ces braves jeunes femmes.

De la France au Canada en passant par le Burkina Faso, la Guinée et le Maroc, elles sont arrivées pour les unes à s’imposer dans des domaines généralement réservés aux hommes. Ce sont notamment, Laetitia Ingrid Konan, jeune française d’origine ivoirienne qui a réussi à s’imposer dans le domaine de la finance en France, malgré les difficultés liées à sa condition de femme et sa couleur de peau qu’elle devait affronter au quotidien.

Samira Trabousli, reine de beauté qui a troqué ses robes de galas contre des rangers et un uniforme. Elle a réussi à prouver que l’on peut être femme, belle et travailler dans l’armée de l’air.

 C’est le cas de Delphine Sangaré qui a choisi la mécanique pour s’exprimer. Dans son pays d’origine le Burkina Faso, elle est connue pour figurer parmi les femmes ayant choisi un métier d’homme dans lequel elle s’en sort avec maestria, mieux elle entend ouvrir un garage exclusivement géré par des femmes. Ce n’est pas Dalila Yaro qui dira le contraire, elle qui figure dans le top des femmes entreprenantes du Burkina Faso à seulement 22 ans. Comme elle le dit, « il n’y a pas d’âge pour entreprendre ».

Comme Dalila Yaro, certaines de nos félines d’ailleurs ont opté pour l’entrepreneuriat malgré des postes fixes qu’elles occupent dans des entreprises.

 Clin d’œil à Affia Touré Seye qui partage à travers sa chaîne Youtube des conseils beauté et sa passion pour la cuisine. Avec des valeurs comme le partage et l’amour des autres, elle prend plaisir à communiquer ce qu’elle sait et en apprendre en retour.

A ses côtés, Aïssatou Traoré, jeune Guinéenne de 28 ans, qui a opté pour le recyclage des pneus usagés pour en faire des mobiliers de maisons, un concept qui ravit plus d’un. Grâce à son projet, Aïssatou est devenue une chef d’entreprise qui partage son savoir et son amour pour l’entrepreneuriat avec les autres.

Un tour du côté du Canada avec Bintou Bangoura, étudiante et entrepreneure qui a réussi à mettre sur pieds un concours de beauté pour valoriser sa culture au-delà des frontières africaines

 . Une dernière escale au Maroc avec Isabelle Kouraogo qui elle a opté pour le cinéma sa passion, aujourd’hui, à force de travail, elle a son actif des réalisations notamment un documentaire et une fiction.

Alors chères félines, comme nos félines d’ailleurs, nous vous souhaitons pour cette année, de vous lever et vous battre pour atteindre vos objectifs et réaliser vos rêves. Excellente année 2019 à vous !

 

Larissa DAGBA

Laisser un commentaire