La féline d'ailleurs

  • Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Traoré Aïssatou, « je me suis battue pour devenir celle que je suis »

Pendant que ses camarades diplômées en Communication d’entreprise comme elle, se font charmantes, habillées et assorties à leurs sacs ou leurs escarpins, Aïssatou Traoré, jeune Guinéenne de 28 ans, vêtue de t-shirt, jeans, gants et bottes, fait le tour des dépotoirs et autres déchèteries de Guinée pour ramasser et acheter de vieux pneus usagés. Ces pneus, c’est la matière première de son entreprise qu’elle a montée, il y’a de cela quelques temps.

Son amour pour le recyclage, lui a été transmis par une doyenne kenyane auprès de qui, elle a fait ses classes. Pour Aïssatou, là où les autres voient des déchets, elle voit de l’or. « De la boue à la sainteté » dirait-on, dans la mesure où, Aïssatou fait des miracles avec ces déchets, qu’elle transforme en de beaux mobiliers de maisons, bureaux, terrasses… Une activité bénéfique tant pour la nature que les poches. Puisque, c’est grâce à ces déchets qu’elle est aujourd’hui chef d’entreprise.

Pour en arriver là, Aïssatou a sué sang et eau. D’abord, pour emmener les gens à accepter son projet qui était naissant dans son pays, ensuite pour la collecte des pneus, enfin pour se faire une clientèle. Mais le travail bien fait étant toujours récompensé, Aïssatou est arrivée à force de courage et de persévérance à se faire une renommée dans son domaine. Malgré sa passion pour l’entrepreneuriat, Aïssatou n’abandonne pas pour autant sa profession. En effet, elle alterne entre sa passion et son poste de responsable commerciale dans une entreprise.

A l’avenir, Traoré Aïssatou, entend mettre sur pieds une deuxième entreprise, cette fois, spécialisée dans la promotion des articles made in Guinée. A peine s’être remise des difficultés de la première, la voilà partie sur d’autres chantiers. Car pour elle la réussite se trouve au bout de l’effort. C’est en cela qu’elle encourage les jeunes femmes à se prendre en charge, à entreprendre pour être indépendantes financièrement. Elle exhorte par ailleurs, tous les jeunes à se donner à fond pour atteindre leurs objectifs et réaliser leurs rêves.

Larissa DAGBA

Laisser un commentaire