• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

BOGOLO JOY KENEWENDO, UN EXEMPLE POUR LES JEUNES FEMMES AFRICAINES

De plus en plus de jeunes femmes africaines se distinguent par leur travail et leurs compétences. C’est le cas de Bogolo Joy Kenewendo, née en 1987 à Motopi, dans la région de Boteti, nommée ministre des Investissements, du Commerce et de l’Industrie en 2018 au Botswana.

Jeunesse, intelligence et compétences se mêlent à cette jeune botswanaise qui par son travail et ses qualités s’est vu confier la tête du ministère des Investissements de son pays. Bogolo Joy Kenewendo ne s’est pas retrouvée à ce poste par hasard. En effet, elle est titulaire d’une maîtrise ès sciences en économie internationale de l’Université du Sussex au Royaume-Uni. Elle est aussi commentatrice média et analyste politique.

Sa carrière, Bogolo Joy l’a débuté bien tôt. Déjà en 2009, elle était l’une des deux représentantes botswanaises à la tribune de la 64e Assemblée générale des Nations unies où elle a plaidé pour plus d’engagement des dirigeants mondiaux en faveur de la jeunesse africaine. Puis, deux ans avant sa nomination précisément en 2016, elle rejoint le Parlement botswanais en tant que député sous l’ex chef d’Etat Ian Khama. Rappelons que Bogolo Joy Kenewendo a précédemment prêté ses services comme économiste au ministère du Commerce et de l’Industrie du gouvernement Ghanéen.

Joy Kenewendo ne s’arrête pas là, elle est engagée dans la lutte pour l’autonomisation de la femme, partant de la jeunesse. Elle lutte également pour la réduction des inégalités et pour l’éradication de la pauvreté en Afrique.

En devenant la plus jeune ministre de son pays, Bogolo Joy Kenewendo est une fierté pour les jeunes africaines qui doivent comprendre qu’aujourd’hui tout est possible à celle qui rêve grand et entend le réaliser.

Larissa DAGBA

Laisser un commentaire