• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

L’ATYPIQUE AYABLORFOUÈ

Dans son blog satirique AYABLORFOUÈ avec une manière spéciale à elle, décrit et interpelle les femmes sur certaines situations. Elle n’y va pas avec le dos de la cuillère. Replongeons nous dans ses écrits.
(retrouvez les différents articles sur le site www.felinewebzine.com)

FEVRIER : Sortez le caleçon
rouge …

14 février, célébration de la fête des amoureux, on se réitère nos vœux d’amour, on sort le grand jeu avec en prime la nouvelle lingerie, le fameux caleçon rouge.
Et après ?

AVRIL : La femme est un loup pour la femme

Avant d’être dévorée par d’autres femmes (rires) laissez-moi vous partager un de mes coups de cœur au féminin, voilà une femme que dire, une féline dont l’altruisme rivalise bien avec la bienveillance, Dr OUMOU DOSSO. Vous rappelez vous de l’édito du mois dernier ‘’ Sainte chipie ou Sainte Gonzesse’’ ? Et bien notre chère puissante et empathique communicante Dr OUMOU DOSSO en était la rédactrice ! Quelle plume ! Wuhu maman tu maitrises la langue de Molière. Désolée pour ma belle et petite parenthèse qui a dû ennuyer plus d’une car pour certaines admi- rer et reconnaitre les mérites d’une autre femme relève de l’utopie. Poursuivons…

JUIN : Restez aux aguets !!!

Mes félines d’amour c’est fou comme vous m’avez manqué ! Si vous avez remarqué ma rubrique est en alternance avec la rubrique FACE DANS FACE. Donc ce mois les amoureuses des débats de controverse souffrez que je revienne avec mes satires, vous pourrez vous faire face le mois prochain. Rires ! Cette crise sanitaire due au coronavirus qui n’est plus à présenter, tant elle a bouleversé les fondements de notre modèle contemporain de vie à quand même été une occasion pour certaines familles de se reconstituer du fait du confinement. Je n’irai pas à me réjouir de cette situation de confinement car nous savons tous que c’est plus par contrainte sanitaire, que nous sommes confinés. Toutefois, la situation s’imposant à nous essayons d’en tirer le meilleur. J’ai bien envie de vous demander l’impact qu’a eu ce confinement sur votre vie de couple mais je laisse le temps de résilience se faire, ainsi on pourra bien décortiquer l’avant, le pendant et l’après confinement.

AOÛT : INDEPENDANTE mais n’abusez pas !

La femme indépendante est une femme sûre d’elle, elle dégage de la confiance et ne laisse rien l’ébranler. Dans cette société où des valeurs telles que l’entraide et la compassion sont en voie de disparition, il est aussi bon de ne pouvoir compter que sur soi-même et être une femme indépendante est un caractère très appréciable. Mais chères miennes vous savez que Ayablorfoué ne va pas avec le dos de la cuillère, faudrait qu’on se dise les vérités entre femmes. Vous abusez aussi dans ‘’affaire de femme indépendante là !!!

OCTOBRE : Laissez-les sucer !!!

Confidence pour confidence, je redoutais l’écriture de ce numéro de ‘’humm femme’’ tant le sujet est sensible. A l’accoutumée, Ayablorfouè fait beaucoup dans la satire et l’autodérision mais comment parler du cancer qui est une maladie dangereuse avec humour ou tact ? Tant qu’à faire nous demeurons des félines et rien ne doit nous ébranler, vivre avec un sein en moins, c’est vivre ; vivre et voir ses cheveux tombés c’est également vivre. Restons focus sur le bien le plus précieux qui est la vie.

DECEMBRE : 365 GIFT !!!

Décembre, mois de festivité et de partage ! Mes félines j’ai bien dit partage oh !!! Il est bon de faire des cadeaux et je crois que les fêtes de fin d’année sont de bonne occasion pour laisser notre égoïsme de côté et sortir le grand jeu pour séduire nos félins. Fêter la fin d’année, ce n’est pas seulement se retrouver autour d’une sauce pistache ou d’un plat de tâche, c’est aussi l’occasion de s’offrir des cadeaux pour faire plaisir à ceux qu’on aime.

Aya Blorfouè

Laisser un commentaire