• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Laissez-les sucer !

Confidence pour confidence, je redoutais l’écriture de ce numéro de ‘’humm femme’’ tant le sujet est sensible. A l’accoutumée, Ayaborfouè fait beaucoup dans la satire et l’autodérision mais comment parler du cancer qui est une maladie dangereuse avec humour ou tact ? Tant qu’à faire nous demeurons des félines et rien ne doit nous ébranler, vivre avec un sein en moins, c’est vivre ; vivre et voir ses cheveux tombés c’est également vivre. Restons focus sur le bien le plus précieux qui est la vie.

Dans ma recherche d’inspiration je me suis souvenue d’un dicton entendu au Congo Brazzaville : « les seins des femmes c’est comme les trains électriques. C’est fait pour les enfants mais ce sont les papas qui s’amusent avec ». Ce souvenir m’a rappelé qu’il a été scientifiquement prouvé que sucer les seins de sa partenaire peut réduire l’apparition du cancer du sein.

Humm femme laissez-les sucer deh !

Le dépistage du cancer du sein, ce ne sont pas que des examens radiologiques ; ce sont aussi des gestes simples faciles à réaliser, regroupés dans ce que l’on appelle l’auto-examen des seins ou autopalpation. Au nombre de ces gestes simples figure la succion du sein. Mary Azika , sage-femme de profession du côté du Ghana disait « la meilleure façon d’éviter le cancer du sein est d’encourager l’allaitement maternel. Le bébé peut téter, votre mari peut aussi le faire. Les hommes peuvent exa- miner les seins de leurs femmes et petites amies. Ne laissez pas votre femme avoir un cancer du sein. La succion de la poitrine est très bien ».
C’est vrai qu’après une série de maternités il peut survenir que les seins deviennent flasques ce qui rend certaines femmes vulnérables et honteuses de leur corps. Mais laissez-moi vous dire chères dames que vous êtes magnifiques.
Permettez à vos hommes de sucer vos seins. Pour les hésitants forcer-les car c’est une question de vie ou de mort.
mortes en 2004 des suites de cancer de sein dans le monde. Réveillez-vous mesdames !!!
En dehors de la succion des seins, le Fonds Mondial de recherche contre le cancer préconise d’autres astuces pouvant prévenir le cancer du sein :

Visite régulière (au moins annuelle) chez le gynécologue ou le médecin

Consommer les légumes et s’abs- tenir de consommer les aliments contenant des acides gras.

Réduction de la consommation d’alcool

Pratiquer le sport

Ne prenez pas de compléments alimentaires dans le but de prévenir le cancer (Essayez de puiser les nutriments dont vous avez besoin uniquement dans votre alimentation.)

Gardez un poids sain (Maintenez votre poids dans des limites saines et évitez la prise de poids à l’âge adulte.) *Par limites saines, entendez un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 18,5 et 24,9 kg/m2.

IMPERATIVEMENT A FAIRE

Les gestes de l’autopalpation :

DEBOUT DEVANT LE MIROIR
Inspectez les deux seins et vérifiez qu’il n’y a rien d’anormal:
par exemple un écoulement d’un liquide ou de sang (par le mamelon), des crevasses, des fossettes, des plis ou la peau qui pèle… Tout ce qui fait que votre sein n’est pas comme d’habitude.

LEVER LE BRAS DROIT
Avec les trois doigts de la main gauche, palpez le sein droit, fermement, attentivement et complètement. En commençant par la partie externe, parcourez le sein en effectuant de petits cercles avec les bouts des doigts.

VEUILLEZ À EXAMINER TOUT LE SEIN
Une attention particulière doit être portée à la zone entre le sein et l’aisselle, cette dernière comprise. Cherchez toute grosseur ou toute induration anormale sous la peau

TERMINEZ PAR LE MAMELON
Pressez délicatement le mamelon et vérifiez qu’aucun écoulement ne se produit. Si c’est le cas, prévenez votre médecin sans attendre.

RÉPÉTEZ L’AUTOEXAMEN SUR LE SEIN GAUCHE
Pressez délicatement le mamelon et vérifiez qu’aucun écoulement ne se produit. Si c’est le cas, prévenez votre médecin sans attendre.

Aya Blorfouè

Laisser un commentaire