• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Mesures pour mieux vivre avec la colopathie

La colopathie fonctionnelle dit maladie du trouble digestif est une pathologie qui affecte le colon, provoque des troubles digestifs et touche plus de femmes parmi la population. Cette maladie très proche du syndrome du côlon irritable n’est pas contagieuse et non héréditaire. Elle débute généralement vers l’âge de 30 à 40 ans. Avant tout propos, c’est une maladie incurable. En voilà quelques bons réflexes pour limiter les crises de la colopathie fonctionnelle pendant ces fêtes de fin d’année.

Une bonne alimentation et une hygiène de vie recommandée

Il est conseillé de privilégier la viande blanche (lapin, poulet…), les poissons grillés, les carottes, les courgettes cuites à l’eau, le miel et le vin rouge (avec modération). Vivre avec la colopathie fonctionnelle exige de toujours bien mastiquer les aliments, manger à des heures fixes et éviter les médicaments tels que le laxatif. Le stress fait également partie du lot des facteurs de risque comme chez certaines pathologies. De plus, il est conseillé de limiter la consommation de plats épicés, les fritures, les haricots secs, les choux, le café, les boissons gazeuses et celles à base de cola. Certains patients sont invités à s’abstenir de produits laitiers compte tenu du taux de lactose.

Pour ce qui est des symptômes qui touchent l’ensemble du tube digestif, l’on retrouve les ballonnements, une sensation de ventre gonflé, des selles plus liquides et fréquentes (en moyenne trois fois par jour) ou des selles plus dures et moins fréquentes (tous les trois jours). L’alternance diarrhée-constipation est souvent observée comme signe de la colopathie fonctionnelle.

Pour finir, il serait souhaitable que chaque patient analyse les aliments qui déclenchent les crises afin de les soustraire de son alimentation.

Marina KONAN

Laisser un commentaire