Femme Saine

  • Comments: 0
  • Posted by: FELIN COMMUNICATION

LE MYOME, UNE TUMEUR BÉNIGNE QUI PEUT CONDUIRE A INFERTILITÉ

Le myome, plus connu sous le nom de fibrome est une tumeur bénigne qui se développe au niveau de la paroi de l’utérus. C’est la tumeur la plus fréquente chez la femme en âge de procréer. En Côte d’Ivoire les cas de myomes sont légion. En effet, selon une étude publiée dans le « journal africain d’imagerie médicale » en 2016, le nombre important de myomes était observable chez les femmes de 35 à 49 ans. Qu’est-ce que le myome ? Comment contracte-t-on cette maladie ? Comment se développe-t-elle ?

Le myome ou fibrome se présente comme une tumeur bénigne qui se manifeste par la prolifération ou la multiplication des cellules musculaires issues de la paroi de l’utérus. Le myome s’apparente à des boules qui peuvent atteindre la taille d’une balle de golf, logées souvent à l’intérieur ou à l’extérieur de l’utérus. Des études ont démontré que les femmes noires développent plus de fibromes à un âge plus jeune que les femmes de couleur blanche. Mais l’âge où le nombre de myome le plus important a été découvert chez des patientes de 35 à 49 ans.

Le surpoids, l’obésité, l’apparition de règles avant l’âge de 12 ans, la consommation excessive d’alcool. Il survient également chez la femme qui n’a jamais eu d’enfant ou chez une femme qui a été enceinte et qui n’a pas mené sa grossesse à terme, les facteurs génétiques demeurent l’une des causes principales.

Le myome se manifeste par des douleurs de type contraction sourdes et tiraillantes. Egalement, par des règles irrégulières, intenses et prolongées.

Trouble de la fertilité, accouchement prématuré. Ablation totale de l’utérus.

Plusieurs traitements sont proposés, il peut s’agir d’un traitement médicamenteux. Dans ce cas, il est prescrit à la patiente, un traitement progestatif ou un traitement hormonal spécifique. Traiter le myome, demande souvent des interventions chirurgicales notamment l’ablation chirurgicale du myome par incision abdominale ou l’ablation de tout l’utérus (hystérectomie) par le vagin ou par laparotomie (incision abdominale).

BON À SAVOIR

Pour prévenir et lutter contre l’apparition de myome, il faut : bannir l’automédication, ne pas abuser de la pilule, privilégier plutôt les préservatifs. Car, à force de prendre des pilules du lendemain ou des œstroprogestatifs, on finit par développer de petits fibromes. N’oubliez surtout pas de consulter régulièrement un gynécologue.

Par Marina Konan

Laisser un commentaire