• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Adoptez vous le concept de la répartition de part égale des charges dans le ménage ?

Pour
ÉMANCIPATION DE LA FEMME

Je suis pour le concept de la répartition de part égale des charges dans le ménage.
Depuis plus d’une décennie les femmes revendiquent leur émancipation, elles se sentent capable d’accomplir ou d’exercer des tâches qui autrefois étaient exclusivement réservées aux hommes. Il apparaît donc normal qu’une fois en couple celles-ci se sentant « égal de l’homme » partagent de part égale avec son conjoint les charges du ménage, il y va même de l’équilibre du couple. Parfois quand c’est l’homme qui assure toutes les charges de la maison, il fait subir des frustrations à sa compagne. Partager donc les charges nous met à l’abri de ce genre de désagréments.

Jessica KONAN /CEO de Fée Nahima

Contre
L’HOMME DEMEURE LE CHEF DE LA FAMILLE

Depuis des années, nous observons des familles harmonieuses grâce au respect et valeurs suivantes : l’homme est le père et le chef de la famille, ainsi le responsable de tous et de tout en son sein.

En effet la femme est celle-là qui l’accompagne dans sa tâche par ses responsabilités morales, sa soumission, son respect envers son homme et son dévouement du bien-être de ses enfants et de son compagnon.
Par ailleurs, la mise en place de l’égalité entre l’homme et la femme n’est pas attribuable automatiquement à cette nouvelle pensée de l’imagerie populaire du 50/50 ; dont l’homme paie la facture du courant et la femme paie la facture de l’eau. Selon moi c’est faire preuve d’irresponsabilité et de facilité de la part d’un homme.
De plus une femme peut le faire, aider son homme de part égal financièrement uniquement si le besoin le demande dans le couple mais pas pour suivre cette logique du « nous sommes égaux alors les charges du ménage nous reviennent à tous les deux équitablement Enfin, Je vais terminer par un verset biblique très explicite qui devrais nous ramener à la réalité : Ephésiens 5 verset 23 :<< car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’église, qui est son corps et dont il est le sauveur

Lynda Dogoh/
Conseillère clientèle

Laisser un commentaire