• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

‘’Allah n’est pas obligé’’ et ‘’la veuve de Dalifort’’

Biblio Féline aujourd’hui vous présente deux romans africains : ‘’Allah n’est pas obligé’’ de feu Ahmadou Kourouma, dont les écrits sont toujours d’actualité et ‘’la veuve de Dalifort’’ de Mawa Faye.

Dans le premier livre cité dont l’histoire vous bouleversera certainement, il s’agit d’Ibrahima, un enfant orphelin sujet à des situations difficiles. Ses malheurs commencent véritablement lorsqu’il part chercher sa tutrice qui n’est autre que sa tante Mahan, au Libéria.
Le petit garçon accompagné de Yacouba le féticheur, plis bagage et part. Un fois au Libéria, ils réalisent que le pays est en pleine guerre tribale. Sans argent, ils sont contraints de travailler : Yacouba devient grigriman et Ibrahima devient enfant-soldat. Cette nous vie, Ibrahima, l’enfant-soldat, la raconte avec un brin tragi-comique que vous vous plairez probablement à lire.
La conclusion d’Ibrahima, c’est ‘’qu’Allah n’est pas obligé d’être juste dans toutes les choses qu’il a créées ici-bas’’. Vous en saurez un peu plus en lisant chaque ligne de ce roman.

Le deuxième roman, ‘’la veuve de Dalifort’’ raconte une histoire toute aussi palpitante. Matar Ka Dieng est l’homme qui a rendu deux femmes veuves. En effet, après son décès, sa famille apprend que le défunt avait épousé en cachette une jeune fille guinéenne nommée Dalanda, et qu’elle est sur le point d’enfanter, alors qu’il était déjà marié légalement. Comment va réagir la femme légitime de Matar Ka Dieng ainsi que ses enfants face à cette nouvelle bouleversante? Qu’en sera-t-il de l’avenir de Dalanda et son enfant ? Voici autant de questions auxquelles vous trouverez réponses en lisant ce roman. ‘’La veuve de Dalifort’’ met le doigt sur ce fait de société réel qui mine les familles ; un fait d’actualité dont on a tous entendu parler au moins une fois.

Vous pouvez retrouver ces deux romans à la librairie notamment à la Fnac. N’hésitez pas à vous en procurer. On vous souhaite bonne lecture d’avance.

Laisser un commentaire