Belles decouvertes

  • Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Forêt du Banco :
Une bouffée d’oxygène en plein cœur d’Abidjan

Il peut vous arriver de vouloir respirer de l’air pur et frais sans pour autant traverser toute la Côte d’Ivoire ? si tel est le cas, faites un tour au parc National du Banco et vous serez servi.

Le parc National du Banco est un espace de 3474 hectares situé en plein cœur de la capitale économique ivoirienne entre trois communes : Abobo, Adjamé et Yopougon. Il doit son nom à sa rivière nommée la rivière du Banco de son vrai nom Gbongo. Le parc du banco est une aubaine pour la ville d’Abidjan car, elle lui doit 40% de sa consommation d’eau.

On oublie la civilisation !


C’est l’endroit idéal pour s’évader un peu et oublier les bruits de la ville. On n’entend ni voiture, ni musique, uniquement les oiseaux et le son des feuilles et des branches des arbres au passage du vent… D’entrée de jeu, la chaleur disparaît au fur et à mesure que l’on pénètre la forêt mystérieuse et verdoyante, l’on peut ressentir un changement de température. En effet, le soleil laisse place à l’ombre des grands arbres, provoquant ainsi un rafraîchissement progressif de l’air.

Un peu de Botanique…


A l’entrée du parc, des guides touristiques se chargent de vous faire une visite guidée des lieux. C’est ainsi que nous avons eu droit à un petit cours d’initiation à la botanique. Au cours de notre visite, nous découvrons plusieurs espèces d’arbres et de plantes : des lianes, des bambous de chines, etc. Dans cette verdure l’on apprend aussi les noms scientifiques de plusieurs plantes que nous côtoyons au quotidien. Ce sont entre autres le Thaumatococcus Daniellii communément appelé feuilles d’attiéké et le Mimosa Pudica, cette petite plante qui réagit au toucher en se refermant. Le parc du Banco regorge d’un arboretum : un vaste espace de 500 hectares contenant plus de 200 espèces d’arbres importés.

Un endroit remplit d’histoire


Le poumon vert d’Abidjan a abrité le premier zoo de la capitale économique ivoirienne. Les vestiges de celui-ci sont visibles juste en face de l’arboretum. Les animaux ont été libérés pour conserver l’esprit de l’endroit. Car il était inconcevable de retenir en captivité des animaux dans un parc naturel, nous fait savoir, le guide. On y trouve également, la première école construite à Abidjan en 1937 ainsi que la maison du Gouverneur convertie aujourd’hui en écomusée

 

Créé le 4 avril 1953, le parc national du Banco est une réserve naturelle qui a pour objectif de valoriser le potentiel touristique ivoirien et de protéger la diversité biologique de la Côte d’Ivoire

 

Chères Félines, nous vous recommandons vivement d’y faire un tour !

 

Virginie KOSSONOU

Laisser un commentaire