• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Un mariage pas comme les autres

YASMINA, son œuvre à la main était absorbée par sa lecture qu’elle n’entendit pas le bonsoir que lui avait lancé Cédric. Il s’assit à ses côtés, couvrir le haut de son livre et lui posa un bisou sur la joue.

      • Arrête tête-de-nœud, je suis occupée
      • Madame la grande rêveuse, toujours dans ses livres. Crois-moi, le prince charmant n’existe pas. Puis il éclata de rire et s’en alla. A plus ma puce.
      • Au-revoir Monsieur. On se voit à la descente.

    Cédric et Yasmina étaient amis depuis l’enfance. Les gens les voyaient ensemble mais pas eux. Pour Yasmina, Cédric était son frère et vice-versa. Mieux, elle avait participé maintes fois au choix des compagnes de Cédric. Yasmina était passionnée de lecture mais n’était pour autant rêveuse. Les pieds bien fixés au sol et la tête sur les épaules, elle n’avait que faire des histoires d’amour à deux sous dont ses amies se vantaient pourtant dans le fond toutes n’étaient pas vraiment heureuses. Elle se disait que lorsque la fièvre des mariages passera les gens reviendraient à la réalité.
    Elle le sait parce qu’ironie du sort, Yasmina est avocate de formation et wedding planer. Cédric et elle ont mis sur pied leur entreprise et travaillent d’arrache-pied pour se faire une renommée dans le milieu. Des mariages, elle en avait organisé et des histoires, elle en avait entendu. Celle qui l’avait le plus marquée, c’est le mariage de Laurianne, l’un des plus beaux mais des plus tristes mariages qu’elle avait pu organiser de sa carrière. En effet, la jeune femme avait assisté à la mort de la future mariée qui avait surpris son fiancé dans les bras de sa dame de compagnie, la veille du mariage. Toute suite, elle piqua une crise de laquelle elle ne se réveillât pas…
    Un bruit la tira de sa rêverie,

      • Bonjour Madame,
      • Bonjour Monsieur, en quoi puis-je vous aider ?
      • Je suis Monsieur Dubois, je recherche Yasmina
      • vous l’avez en face de vous
      • Je cherche une wedding planer pour le mariage de ma fille
      • Vous êtes à la bonne adresse. Prenez place. Yasmina lui a montré les albums pour qu’il choisisse le modèle qui lui sied. Après quelques heures d’échange, Yasmina avait convaincu son interlocuteur à qui elle promit un mariage inoubliable pour sa fille.

    Lorsque Cédric revint de sa prospection, elle lui fit part du nouveau marché qu’ils venaient d’avoir. Ils avaient pour mission d’organiser un mariage surprise pour la fille de monsieur Dubois.

    • Quel drôle de nom, dit-elle en souriant
  • Pour le moment c’est son argent qui a l’air intéressant rétorqua Cédric. Mais comment organiser un mariage dont on ne connait ni les goûts ni les couleurs des mariés ?
  • On se fie aux recommandations laissées par le père tout simplement. Lui répondit Yasmina.
  • Ok ! Organisons-le ce mariage, conclut Cédric.
  • Les jours passaient et les préparatifs allaient bon train. Le père s’en réjouissait vu que tout allait comme sur des roulettes. Fiers de ce qu’ils réalisaient, Cédric et Yasmina mettaient les bouchées doubles pour avoir le mariage féérique de l’année. Le père les encourageait car il ne lésinait pas sur les moyens. Il voulait que sa fille soit la plus heureuse des mariées.
    Ce soir-là, Yasmina avait fini tard et comme Cédric avait un rendez-vous, elle rentra seule, sur le chemin, elle fit la connaissance d’un beau métisse aux cheveux bouclés qui lui proposa de la raccompagner. Chose qu’elle accepta vu qu’elle aimait les beaux garçons. Les deux parlèrent tout le long du chemin. Ils s’échangèrent les numéros avant de se quitter. Le lendemain, Yasmina était toute excitée de raconter son histoire à Cédric. Il était content pour elle, mais avec un air inquiet.

  • Quelque chose ne va pas ? demanda Yasmina à Cédric. Il soupira avant de lui répondre.
  • Elle n’est pas venue. J’ai remarqué que depuis quelques temps, elle est un peu distante et trouve des excuses pour ne pas que je la vois. Je pense qu’elle ne m’aime plus.
  • Non, ne dis pas cela, tu sais, nous les femmes, avons des humeurs exécrables souvent, peut-être qu’elle ne veut pas te faire subir cela. Sinon, je pense qu’elle t’aime. Arrête de te faire du mauvais sang pour rien.
  • Si tu le dis.
  • Allez, assez bavardé, le travail ne va pas se faire tout seul. Yasmina fit tout pour détendre Cédric mais il ne comprenait pas ce nœud dans son ventre qui l’empêchait de sourire. Yasmina lui fit un gros câlin pour le réconforter.
    Cédric n’était pas au bout de ses peines, quand le nouvel ami de Yasmina vint la chercher pour aller déjeuner. Il était content que son amie fréquente quelqu’un même si ce n’est que pour quelques temps, c’est de la voir heureuse qui lui soulage le cœur.
  • Le jour du mariage approchait à grands pas. Yasmina y avait même convié son nouvel ami. Elle était divine dans une longue robe saumon en soie. Ses cheveux en queue de cheval, des escarpins. Il s’en ait fallu de peu pour qu’elle soit confondue à la mariée. Cédric était en veste noire, un nœud papillon, il était fort élégant.
  • Comme tu es mignon ce soir, j’ai failli ne pas te reconnaitre.
  • Et toi, tu es très en beauté ce soir. Attention à ne pas voler la vedette à la mariée.
  • Oh trop tard, c’est déjà fait. Dit-elle en souriant. Il faut y aller, c’est bientôt l’arrivée de la mariée. Les deux se hâtèrent pour voir les derniers points avant le début de la cérémonie. Les invités arrivèrent, puis le marié. Et enfin, une heure plus tard, la mariée fit son entrée. Elle était belle dans sa grande robe de princesse dont la traine s’étendait à perte de vue. Elle
  • portait un grand voile très beau sur le visage. Dès qu’elle fit son entrée la traditionnelle mélodie de mariage retentit. Elle avançait telle une princesse au bras de son père. C’était divin. Elle arriva à l’hôtel son future époux lui retira le voile et surprise, Cédric et Yasmina se regardèrent la bouche ouverte. Avant que Cédric ne se retire de la salle poursuivit par Yasmina.

        • Attends-moi s’il-te-plait

      Cédric alla s’asseoir dans le repos. La tête entre les mains.

        • Comment a-t-elle pu me faire ça ?
        • Ne tire pas si vite des conclusions. Il y a forcément une explication à cela.
        • Quelle explication ? Elle se marie. Comment ai-je pu être si aveugle. Le pire, c’est moi qui ai organisé son mariage. Tu t’en rends compte ? Elle s’est bien foutue de moi.
        • Tu ne devrais pas te mettre dans cet état Cédric. Essaie de garder ton calme pour le volet professionnel de la chose. On aura le temps plus tard de tirer cette histoire au clair. Pour l’heure, il faut qu’on retourne dans la salle.

      Il la suivit et se comporta de façon professionnelle. Les vœux avaient été déjà prononcés. La fête battait son plein lorsque le père de la mariée décida de présenter les nouveaux mariés aux organisateurs. C’est à ce moment que la jeune dame se retrouva nez à nez avec Cédric. Elle baissa automatiquement la tête. Quant à Cédric, il les salua, leur présenta ses vœux et s’en alla. La mariée prit Yasmina par le poignet et les excusa auprès de son époux et de son père.

      • Yasmina, c’est vous qui avez organisé mon mariage ?
      • Evidemment ! Pourquoi tu nous as fait cela ? Regarde ce que tu as fait à Cédric.
      • Il faut que je lui parle, stp
      • Je verrai ce que je peux faire pour toi mais sache que tu as mal agi. Attends-moi là, je reviens…

A SUIVRE !

Laisser un commentaire