• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Des modèles qui inspirent toujours

Ce sont des femmes qui par leur parcours, inspirent. La plupart d’entre elles ont commencé par le bas de l’échelle pour être aujourd’hui là où elles sont. Chacune avec sa particularité pour allier le statut professionnel, à celui de Femme et de vie de famille. Elles sont toutes unanimes sur le fait que l’entrepreneuriat est un moyen sûr pour arriver à l’autonomisation de la femme. Retour sur ces femmes qui ont marqué notre année 2019.

Madame Ramata Grah

Si de passage à Cocody, vous arrivez à Attoban, vous verrez certainement le restaurant “le toit d’Attoban”. Son propriétaire, Madame Ramata Grah juriste dans une entreprise de la place, un modèle parfait d’autonomisation de la femme. Pour elle, la clé de l’entrepreneuriat demeure la persévérance.

Madame Djelika Yeo

Elle fait partie des spécialistes en entrepreneuriat en Côte d’Ivoire, Madame Djelika Yeo a mis un point d’honneur sur le talent des femmes dans le domaine rural et bien d’autres par son émission Télé “Femmes entreprenantes et dynamiques”. Plusieurs distinctions jalonnent le parcours de madame Djelika Yeo, resultat d’un travail bien fait. En femme entreprenante, elle veut donner la chance aux femmes qui veulent réaliser leur autonomisation grâce au travail.

Dr Bissouma Anna-Corinne

“Derrière tout nuage, il y’a un soleil qui brille”, c’est le mot d’espoir et d’encouragement que donne Dr Bissouma Anna-Corinne, celle pour qui le dessin, la peinture, l’écriture et son métier de pédopsychiatre n’ont aucun secret.

Madame Timité Bassori

On pourrait dire que Madame Timité Bassori est la seule femme qui, contre vents et marrées, a pu créer le petit marché d’Anyama. Mieux, son dynamisme lui a valu de faire partie du staff de la municipalité d’Anyama. Sans tambour ni trompette, elle continue de se battre pour imposer un fonds afin de permettre aux femmes démunies de démarrer une activité grâce à de petits prêts. A cela s’ajoute l’ONG qu’elle a créée pour lutter contre l’insalubrité dans sa commune.

Madame Babily Sangaré Mada.

Ambition, disponibilité et rigueur sont les épithètes appropriées pour qualifier la chef d’entreprise, Madame Babily Sangaré Mada. Elle contribue à l’autonomisation de la femme précisément dans le secteur vivrier. Son leitmotiv, “amener une femme dans le leadership féminin, c’est amener la femme de rien du tout à se réaliser”. Egalement, deuxième femme secrétaire générale d’un parti politique, notre inspirante exhorte la jeune femme à se former davantage en restant humble.

Dr Oumou Dosso

Férue de lettres avec un charme à tout rompre, un sourire franc qui en dit long, Dr Oumou Dosso est à la tête du service communication du ministère de l’enseignement supérieur. Bien avant, elle a occupé la fonction d’enseignante, puis de journaliste au groupe Fraternité matin. Comme une fierté, cette Dame avec sa belle Plume, prodigue de sages conseils à la jeune fille qui défie les différents stéréotypes pour occuper aujourd’hui des postes de responsabilité.

Madame Monique Kakou

On tombe forcement en admiration devant un esprit aussi brillant que celui de Madame Monique Kakou,titulaire d’une Maitrise en Sciences économiques, aujourd’hui, Directrice générale de l’agence Ovations Plus. Elle en veut plus et tout dans son parcours, le montre. Elle fut employée avant d’être à la tête de sa structure d’événementiel et de marketing opérationnel. Cette femme d’action préfère courir d’un événement à un autre pour s’assurer que tout se déroule comme prévu. Pour preuve, elle est l’initiatrice du rendez-vous des audacieuses, un événement qui valorise les femmes peu connues exerçant des métiers particuliers ou métiers dit d’hommes.

Ils sont trois et ils ont marqué le spécial félin de l’année 2019. À ces hommes se mêlent élégance, charisme et succès. Ce sont, en l’occurrence, le lynx de la Communication Fabrice Sawegnon, PDG de Voodoo Groupe, le caracal de l’immobilier Arnaud Essoh, DG de Victoire Immobilier et le léopard du cinéma ivoirien Guy Kalou. Ces Hommes qui se démarquent de fort belle manière dans leur domaine d’activités, nous ont démontré par leur différent parcours que le travail bien fait est toujours récompensé.

Madame Diaby Mariame

Avec, Madame Diaby Mariame, c’est un voyage au travers de tous les contours de l’entrepreneuriat. Elle a reçu des trophées et des diplômes ainsi que des opportunités de partager son expérience de femme battante et entreprenante à travers des forums et autres panels. Rappelons-le, Madame Diaby s’est imposée à force de travail et de persévérance dans l’immobilier et dans l’univers capillaire.

Madame Banhi Diet,

Ce qui est frappant chez Madame Banhi Diet, mère de quatre enfants, c’est sa capacité à se surpasser et s’adapter au fil du temps au monde des affaires. Une véritable femme d’orchestre œuvrant dans le social et conseillère à la mairie de Cocody. Selon Madame Banhi Diet Ange, “une femme qui a de la valeur et qui a une activité, aujourd’hui, donne de la valeur à sa famille”.

Madame Myranda Dekou,

Mawus’se, enseignes de vêtements prêt à porter pour Homme et Dame, l’institut Le Boudoir de Mawus’se et bien d’autres activités, portent les marques de Madame Myranda Dekou. Cette chef d’entreprise qui a à son actif plusieurs réalisations au compte de l’entrepreneuriat, conseille la maitrise de son environnement pour démarrer toute activité.

Larissa DAGBA

Laisser un commentaire