• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

ANDREA AKPO : COUDRE C’EST SA PASSION ET AUSSI SON BUSINESS

AKPO kousso fleur Andrea est une féline qui a pour métier qui touche au prestige et à l’élégance : la couture. Petite, accompagnant sa mère chez son couturier elle s’est toujours dit qu’elle userait de l’habilité de ses mains pour être également une grande couturière. La passion prenant de l’ampleur dans sa vie, elle opta pour une formation avec le soutien de sa famille afin d’être outillée pour embrasser son métier.

UN DEMARRAGE DES PLUS DIFFICILES

Comme tout investissement, le démarrage d’une activité n’est pas aisé. Mais Andrea a pu bénéficier du soutien de ses parents et amis. Son père lui offrit une machine à coudre ce qui lui permit de démarrer son activité. Très timidement mais à force d’abnégation et de savoir-faire elle a pu se faire une clientèle. Sachant la réputation des couturiers quant aux faux rendez-vous, qu’ils donnent Andrea fait tout pour être correcte vis-à-vis de ses clients quitte à refuser des commandes pressantes. Sa hantise c’est de ne pas être dans une humiliation vis-à-vis de sa clientèle pour un modèle non conforme ou une perte de pagne, pour ce fait elle donne toujours le meilleur d’elle-même et incite son équipe à en faire pareil. Une autre difficulté à laquelle elle fait face c’est bien la concurrence déloyale qui existe dans le secteur. A côté de cela la tendance des jeunes qui est aujourd’hui d’aller se ravitailler sur le marché pour se vêtir n’aide pas beaucoup l’activité mais à force de créativité elle arrive à tirer son épingle du jeu.

UN METIER DE CREATIVITE

Aimer jouer avec les patrons et tissus pour créer des pièces originales c’est tout un art qui appelle à énormément de créativité. Andrea AKPO est aussi une modéliste qui connaît et s’assure toutes les étapes de la création d’un vêtement, quelque soit le type de matière utilisé. Elle peut réaliser des modèles standards ou sur-mesure, ou intervenir pour des réparations ou des retouches. La particularité de notre couturière est de comprendre la demande de ses clients, faire preuve d’habilité et de rapidité, de goût et d’exécution. En femme coquette elle est toujours aussi bien mise car son premier mannequin c’est bien elle. Après plusieurs années dans la couture c’est sans sourciller qu’Andrea affirme que le métier nourrit bien son homme si on est organisé. A cet effet elle encourage les jeunes à s’investir dans la couture.

Alors chères Félines Idée business ou pas ?

Adja

Laisser un commentaire