• Comments: 0
  • Posted by: FELINE

LA COLOPATHIE FONCTIONNELLE


Deux fois plus fréquent chez les Femmes que chez les hommes le syndrome de l’intestin irritable, colopathie fonctionnelle ou troubles fonctionnels intestinaux est un trouble bénin mais qui peut perturber la vie quotidienne. Trouble chronique qui se traduit par des maux de ventre, de la diarrhée ou de la constipation, et une sensation de ballonnement, la colopathie fonctionnelle est beaucoup plus conjuguée au féminin. Pourquoi les femmes sont-elles exposées à cette hypersensibilité du colon ? quelle est son origine et sa cause ? comment en venir à bout ? Tels sont les recherches que nous effectuerons pour vous dans ce numéro de FEMME SAINE.

Colopathie fonctionnelle :
prédominance féminine ?

Face à la vulnérabilité des femmes à la maladie en premier lieu, les études confirment un temps de transit colique plus lent chez la femme. Ensuite, la sensibilité des viscères, à savoir la paroi du côlon, serait exacerbée chez la femme, d’où son plus fort ressenti des douleurs intestinales. Les femmes seraient aussi plus sujettes à conserver des symptômes suite à une gastro-entérite. On appelle cela le « syndrome de l’intestin irritable post-infectieux ». La présence d’un syndrome antidépressif contribuerait aussi à la présence de troubles fonctionnels intestinaux ; or la dépression est deux fois plus fréquente chez la femme. Les femmes les plus touchés sont comprises entre 30 et 50 ans.

1- Qu’est-ce que la colopathie ?

Se définissant comme étant une affection du colon ou encore comme étant le trouble de la motricité intestinale sans support organique généralement traduit par la diarrhée ou la constipation, la colopathie fonctionnelle est une pathologie du colon au cours de laquelle il n’existe pas de lésion du colon et cela touche plus de femmes que d’hommes selon les études.

2- Origines et Causes

La colopathie est une affection fréquente qui se manifeste par la survenue chronique de symptômes digestifs comme des douleurs abdominales, des ballonnements, une diarrhée ou une constipation sans que l’intestin ne présente aucune lésion visible. Les spécialistes s’orientent vers deux explications : la colopathie fonctionnelle liée à un trouble de la motricité intestinale ou des contractions du côlon, trop fortes ou trop faibles qui modifient la vitesse de déplacement des aliments. Sachant que les causes ne sont pas précisément connues, elles peuvent se manifester de différentes manières :

• Une anorexie ;
• Des nausées et/ou des régurgitations ;
• Une lenteur de digestion ;
• Une satiété précoce ;
• Une asthénie physique et intellectuelle ;
• Des troubles vasomoteurs cutanés ;
• Des palpitations ;
• Des céphalées
• Etc…

3- Les Conséquences et Solutions

Les conséquences dues à cette maladie incurable sont nombreuses. Entre
crises et symptômes, certaines personnes atteintes peuvent avoir une déficience en vitamine et en minéraux, la colopathie engendre d’énormes soucis de santé dont :
– la dégradation de la qualité de vie du malade,
– des risques de démence (la folie)
– la cystite interstitielle ou syndrome de vessie douloureuse
– la dyspepsie (difficulté à digérer)
Et bien d’autres …

Face à celle-ci des solutions sont données par avis d’un médecin afin d’avoir un meilleur traitement face à cette maladie. N’oublions pas qu’il existe aucun remède pour éradiquer ce mal sauf des conseils pour une meilleure santé à savoir :
• Une meilleure hygiène de vie
• La psychothérapie (soin psychologique qui aide à vivre et surmonter le mal)
• L’association de médicaments antispasmodiques et anxiolytiques
• La prise des laxatifs non tirants ou huile de paraffine mucilage et des laxatifs osmotiques …

GOULBI

Laisser un commentaire