Femme saine

  • Comments: 0
  • Posted by: FELINE

Douleurs, saignements, anomalies… tout savoir sur la fausse couche

En quête d’une progéniture, il arrive qu’un couple soit confronté à cette douloureuse expérience qu’est la fausse couche. C’est un processus naturel qui élimine un embryon non viable. En fait la fausse couche n’a rien d’inquiétant. Seulement, lorsqu’elle se répète, elle devient alors critique. A ce moment précis, il est nécessaire d’en déceler les origines.

Les causes

Plusieurs causes sont à noter dans le cas d’une fausse couche. L’anomalie dans la forme et la taille de l’utérus est à relever. En effet, un utérus mal formé ne peut pas mener à terme une grossesse. Aussi, existe-t-il le cas de béance du col de l’utérus, cette membrane qui se veut la « porte » doit rester fermée jusqu’au moment de la naissance. Lorsqu’elle n’est pas suffisamment tonique, elle peut s’ouvrir et causer une fausse couche.
La fausse couche peut être également attribuée à une mauvaise fécondation de « l’œuf ». Il peut s’agir de la mauvaise qualité du sperme ou d’une tumeur bénigne du placenta. Elle peut être liée à une infection ou une autre pathologie (fibrome, endométriose…)
Toutefois, l’incompatibilité entre les groupes sanguins de la mère et du bébé (mère rhésus négatif, bébé rhésus positif) ainsi qu’un accident de la circulation ou une chute dans un escalier peuvent aussi constituer la cause d’une fausse couche. Au delà de tout, il faut rappeler que, plus l’âge de la mère est avancé, plus le risque de fausse couche est élevé.

Les symptômes

La fausse couche peut se manifester par des saignements. Surtout, des saignements plus abondants ou continus, avec des caillots. Les douleurs, les crampes au niveau du bas-ventre en sont les premiers signes.

Existe-t-il un traitement pour la nymphomanie ?

La nymphomanie reste difficile à traiter. Le plus souvent, les solutions proposées sont d’ordre psychologique. En cas de nymphomanie, il est conseillé de consulter un psychothérapeute. Malgré les progrès en matière d’égalité des sexes et l’ouverture des mœurs, le désir féminin reste l’objet de normes sociales puissantes, à la fois jugé et objet de fantasme. Il laisse finalement les femmes avec leurs interrogations.

Un autre bébé, possible mais…consultez un médecin !

Les fausses couches sont des périodes difficiles à vivre pour un couple. Une fausse couche entraîne toujours la nécessité de faire un deuil, au besoin prendre du temps pour se construire un mental.
Pour surmonter cette situation, il importe de diagnostiquer les causes à travers une série d’examens recommandée par un médecin. Une fausse couche n’empêche pas une femme de procréer par la suite. Mieux, du point de vue médical, il n’y a pas de délai minimal à respecter pour une nouvelle tentative de grossesse.

Marina KONAN

Laisser un commentaire